Le divertissement: coût ou avantage compétitif

Actuellement, la différenciation dans les services de transport en commun (et dans toute sorte de trajet) se base sur la gamme d’activités que le passager peut utiliser durant le trajet. Et encore plus si le trajet dure plus de 3 heures, et le passager est limité en espace et mouvement.

La façon dont les opérateurs proposent les investissements dans le divertissement détermine la manière que ces opérateurs prétendent offrir leurs services aux passagers.

Actuellement, l’investissement dans le divertissement ne doit pas être associé à un coût supplémentaire, et doit être vu comme une option compétitive par rapport aux autres opérateurs qui ne se concentrent pas à améliorer le bien être des passagers.

Que ce soit l’accès à Internet, télévision en direct, ou accès aux contenus en streaming comme des films, séries, musique ou autre. Les passagers décident en fonction des services proposés par l’opérateur  et encore plus important, recommander l’opérateur à des amis, voir même de tenir en compte ce détail pour décider leur prochain voyage.

Même si la stratégie est d’offrir des services à un prix compétitif, le divertissement est un facteur décisif pour les passagers, et ne pas offrir ce type de services serait un point très négatif.