Systèmes d’intégration dans les bus

L’intégration système, la clé du succès des appareils embarqués et des systèmes de divertissement passagers

Dans l’environnement des autobus et des autocars, il est essentiel d’intégrer le système. Nous pouvons disposer de diverses options de connexion, telles que SAE, billetterie, surveillance de la conduite, systèmes de divertissement, Wi-Fi, vidéosurveillance, etc. Traditionnellement, chaque environnement impliquait l’installation d’une « boîte noire» (ou «boîte noire» en jargon technique), qui remplissait une fonction spécifique, puisqu’un nombre croissant de systèmes ont été ajoutés au véhicule et que le nombre de boîtes noires a augmenté. jusqu’au processus d’installation, de maintenance et d’exploitation, coûteux et complexe.

caja-negra

Exemples de « boîtes noires» typiques existant dans un bus.

Pour éviter ce problème, il est pratique que les solutions de divertissement soient préparées pour intégrer des environnements tiers, ce qui réduit le nombre d’éléments à installer et réduit le nombre de fonctions isolées.

Avantages de l’intégration système

Les deux avantages que nous pouvons obtenir sont:

  • Élimination des boîtes noires redondantes, pour réduire l’espace et simplifier l’installation
  • L’affichage des informations sur l’itinéraire et l’heure de destination sur les écrans des passagers.

Comment réaliser cette intégration de systèmes?

Plusieurs projets visant à intégrer des systèmes tels que SIRI ou «Interface de service pour les informations en temps réel» permettent l’échange de données de déplacement, d’arrêts, d’itinéraires, etc. ou le nouveau projet ITXTS visant à normaliser les protocoles de périphérique. à bord.

itpt

ITXPT ou Information Technology for Public Transport est une nouvelle norme en matière d’échange d’informations.

Cette norme permet aux systèmes qui se conforment à cette implémentation de partager certaines informations et de connaître les systèmes installés dans le véhicule.

Vous pouvez également intégrer des services logiciels basés sur HTML5 avec toute la richesse disponible dans ces applications. Il existe même une possibilité de virtualisation, c’est-à-dire de disposer d’un serveur d’applications interne sur lequel d’autres applications sont installées.

L’intégration et l’unification des systèmes est un sujet en suspens qui devra être traité par les différents fabricants au cours des prochaines années.